Les jeux de mots sur les nains ont explosé en commentaires sur un article du Journal de Montréal